Portrait de la créatrice

Des sacs, naturellement !

Cela remonte à l’enfance lorsque Isabelle collectionnait les pages haute couture des magazines de mode et ses propres carnets de croquis qui se mêlaient à  Balmain, Lacroix, Dior et Chanel bien sûr !

C’est dans les 90’s que tout a commencé avec la mode de la couleur flashy, les matières et les formes extravagantes. Le look total jean’s, le tee-shirt blanc noué à la taille, le teddy sur la robe noire … bref, des codes très inspirants pour Isabelle.

« Une vie s’est dessinée pour moi! pas tout à fait celle que j’imaginais… »

Eloignée de la création durant quelques années, elle y revient plus déterminée que jamais.

Isabelle Sandrin-Vitale est animée depuis toujours par la passion des belles étoffes et des matières précieuses. Elle a développé sa créativité au fil de sa vie partagée entre Paris et le Sud de la France, où elle a établi son atelier de fabrication.

En 2008, elle crée ses premiers sacs cabas, conçus et montés à la main en pièces uniques avec des toiles d’éditeurs français, belges, anglais et italiens, qui révèlent son goût pour choisir la matière.

Et justement ! elle aime jouer avec les matières et les couleurs sur le coton brut qu’elle teint et peint avec des motifs exclusifs pour lancer son premier cabas de plage. Elle sélectionne le cuir avec une finition végétale auprès de tanneurs français.

Isabelle choisit d’enrichir sa gamme avec une sélection de cuirs nobles qui ajoutent de l’élégance au  traditionnel sac shopping. Une vraie révélation qui donnera vie au modèle bi-matière : une collection de cabas et de besaces pour lesquels l’assemblage du cuir et du tissu devient un jeu indéfini où il est question de montrer ou cacher pour mieux révéler la matière.

La créatrice affectionne les matières naturelles vivantes et vibrantes, telles que le cuir noble, la laine, le lin, le coton, la soie ainsi que le contraste des touchers épais ou soyeux.

Ne soyez pas étonnées de trouver du tweed dans sa collection pour la saison automne/hiver, car il fait le lien avec son histoire personnelle, la laine. Tout comme ce cordon flashy orange fluo qui finit les cabas du DIVIN THOT, celui qu’elle portait pour nouer ses cheveux…

Comme la peau a une âme, Isabelle dessine du PODAME en sac à main, sélectionne les tissus et assemble les peaux en y mettant …son âme.